BLOG RÉDACTION CONTENU

Pourquoi réaliser un Audit SEO?

No comments

En voici quelques bonnes raisons d’effectuer un audit SEO :

Vous avez un site internet qui parait efficace, mais avec un faible Trafic, et le taux de rebond est considérable, c’est-à-dire, les utilisateurs quittent rapidement le site.

Vous avez un trafic notable, mais la conversion en vente est faible

Cet article va vous permettre de réaliser un audit SEO complet de votre site afin de booster les clics ainsi que les ventes. Mais avant de se plonger dans l’analyse, il est fondamental de mettre à point vos objectifs par rapport à votre site :
– Booster de 50% le trafic organique du site en 6 mois
– Multiplier de 5 fois les liens entrants des autres domaines
– Accroitre de 30% le trafic web du site
– Élever de 80% la conversion en vente

1- Examen de Mots-clés

Cet examen consiste à analyser la pertinence des mots-clés choisis et d’en déduire la faisabilité de ceux-ci.

audit SEO
Faire le bon choix de mots-clés

La plupart des nouveaux webmarketeurs utilisent des mots-clés trop prétentieux pour classer leur site. En effet, leur choix est trop concurrentiel, car les concurrents sont déjà des experts dans le domaine.

Afin d’avoir les mots-clés parfaits pour un référencement naturel, vous pouvez utiliser des outils d’analyse comme AdWords ou Google Trend. Et pour s’assurer de la faisabilité de vos mots-clés, choisissez des termes assez longs, au moins 4 mots. Ainsi, vos chances d’être bien positionné et la probabilité de conversion en achat de votre site sont plus grandes. Ici, on parle de longue traine de mots-clés.

Par ailleurs, il est fortement recommandé de rénover la stratégie de mots-clés tous les trimestres surtout pour les entreprises qui adoptent le référencement payant.

Comment faire le bon choix

Premièrement, il faut se référer sur un ensemble de mots-clés assez longs de 10 à 50 mots, selon vos budgets. Ensuite, analysez la pertinence de vos mots-clés pour Google et le positionnement de votre site.

Faire le choix des bons mots-clés serait un atout favorable, mais rassurez-vous que ces derniers sont en parfait accord avec le thème de votre objectif.

2- Étudier la concurrence

Le but de celle-ci est de déterminer votre place parmi vos concurrents.

audit SEO

Premièrement, à l’aide de l’outil Moz, que vous devriez installer sur votre navigateur, vous pouvez analysez le DA (Autorité de Domaine) et le PA (Autorité de Page classée) des 10 premiers résultats classés dans le résultat de recherche.

Ensuite, si vous avez un DA à environ 30 et le top 10 de vos concurrents inférieur à 40, vous avez une possibilité d’apparaitre au top 10. Ainsi, vous pouvez garder vos mots-clés.

En outre, si vous venez d’entrer dans le domaine, vous avez votre chance si vos concurrents ont un DA inférieur de 25 à 30. Par contre, si le DA du top 10 est de 40 à 50, il vous faut envisager de trouver de nouveaux mots-clés.

3- Audit technique du site

Pour cette analyse, l’objectif est de déterminer les éléments qui bloquent le référencement du site. L’outil à utiliser de préférence est le Screaming Frog SEO Spider.

audit SEO
Afin de trouver les bons éléments, il est nécessaire de vérifier ces points en particulier :

– La vitesse de chargement du site devrait être aux alentours de 1 seconde, mais elle ne doit pas dépasser 3 secondes. Au-dessus de cette limite, vous devriez l’optimiser par Pingdom ou Google’s website speed tool.
– Votre site doit être responsive, c’est-à-dire, le site doit être adapté pour tout type d’appareil. Pour le tester, utilisez Google’s mobile friendly check.
– Éviter la cannibalisation de mots-clés : ce terme explique que sur un même site, il existe deux pages qui se basent sur les mêmes mots-clés. Par conséquent, Google a une difficulté sur laquelle des deux pages il doit afficher lors d’une requête. Donc, afin de régler ce problème, vous devriez faire le choix vous-même la page canonique en remplaçant les mots-clés de l’autre page.
– Les redirections : vous devrez à tout prix éviter les redirections 302. Dans le cas contraire, il faut les transformer en redirections permanentes 301 et interrompre les redirections 301 successives.
– Indexation : il vous est nécessaire d’avoir plusieurs pages référencées, car cela peut augmenter considérablement le trafic organique de votre site. En cas de soucis, corrigez le fichier « robots.txt ».
– Il est aussi fondamental de s’assurer que le fichier Sitempas existe, sinon il faut le recréer grâce au Plugin XML Sitemap ou par WordPress SEO si votre site marche via WordPress.
– « site Search » : afin de dénombrer les pages référencées de votre site, vous devriez passer celui-ci sur Google en tapant « site : votresite.com » en remplaçant le votresite.com par l’adresse de votre site.
– Vous devriez vous assurer aussi qu’à l’intérieur de votre site, rien n’a été dupliqué.
– Il vous est strictement nécessaire d’éviter les Erreurs 404
– le doit avoir une architecture aussi parfaite pour les internautes que pour le moteur de recherche Google.
– Les URLs doivent avoir une bonne structure, c’est-à-dire, SEO-friendly (ui contiennent des mots-clés)
– Les nombres de mots-clés dans les URLs doit être limité afin d’éviter une sur-optimisation des URLs
– Maillage interne : chaque texte d’ancre doit contenir un mot-clé exact tout en évitant une sur-optimisation

4- Étude des pages

Avant de procédé, il est recommandé d’avoir du contenu bien à vous. Ensuite, vérifiez ces points :

– Dans la balise Title ainsi que les Méta Description, il doit y avoir un mot-clé
– La première phrase du premier paragraphe doit contenir le mot-clé
– L’URL doit être « SEO Friendly »
– Dans le paramètre ALT de la première image du contenu doit aussi y avoir le mot-clé
– Enfin, la dernière phrase du dernier paragraphe doit contenir le mot-clé

5- Étude du contenu

Il ne suffit pas d’avoir un bon référenceur pour positionner votre site. Le contenu joue aussi un rôle majeur dans le référencement du site. De ce fait, le contenu doit :

– Être informatif
– Être plus original et créatif vis-à-vis de ceux des concurrents
– L’éditeur doit s’impliquer dans le texte en utilisant les « vous » et « votre »
– Être inspiré de faits réels
– Assez long, au moins 2000 caractères
– Ne pas avoir des liens rompus
– Avoir le moins de publicité possible
– L’éditeur doit avoir le contrôle des spams inquiétants venant des commentaires

6- Étude de l’UX (eXpérience Utilisateur)

À partir de Google Analytics, vous pouvez mesurer l’audience de votre site : le nombre de visiteurs et la durée de passage.
Ensuite, l’outil vous donne aussi des informations sur les pages où les internautes quittent votre site. De ce fait, vous pouvez examiner le pourquoi et comment y remédier. Enfin, votre réputation sur les réseaux sociaux est aussi mesurée par cet outil.

7- Étude des liens

Avoir recours aux bons liens entrants peut vraiment changer le classement de votre site internet. L’analyse de ces liens peut se faire grâce à Ahrefs, Majestic, Open Site Explorer ou Google Search Console.

La pertinence des liens est un agent important. Par ailleurs, il n’est pas fondamental que tous les liens le soient. Par contre, il faut que la majorité le soit. Ensuite, il faut vérifier la crédibilité des liens. Il est aussi nécessaire de diversifier les liens utilisés pour avoir un profil de liens naturel. En outre, une dispersion de textes d’ancre est aussi efficace dans le référencement web. Et concernant les liens entrants, il faut avoir une vitesse stable de propagation.

8- Étude des citations

Cette analyse est plus importante dans les domaines de recherches locales. En effet, une bonne exploitation des citations aidera surement votre classement dans les Pack Local.

Pour effectuer l’analyse, il faut vérifier la cohérence des NAP-A (Nom, Adresse, Téléphone et Adresse du site). Il est fondamental que toutes ces citations soient le même sur chaque formulaire de renseignement que vous avez rempli. Pour l’analyser, vous pouvez avoir recours à Moz Local, Yext ou Bright Local.

Le deuxième point à vérifier est les annuaires inexploités. Vous pouvez ainsi enregistrer votre entreprise dans les annuaires qui ne sont pas encore très utilisés par les concurrents. Et pour trouver ces annuaires, usez des dispositifs comme Bright Local’s Citation Tracker, White Spark, Moz Local ou Yext.

Si cet article vous a plu vous pouvez télécharger notre livre blanc sur le référencement ou contacter notre équipe d’experts SEO si vous avez besoin d’aide

achillesPourquoi réaliser un Audit SEO?

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *