Social Selling

Comment bien écrire dans un mail

No comments

Les termes à éviter dans un mail

Dans les mails, il est absolument nécessaire de formuler des phrases de manière polie et respectueuse. En effet, le terme que vous employez dans vos mails sert à établir un contact avec votre client pour l’inciter à venir vers vous. C’est pourquoi des termes non adéquats pourront être néfastes et contre-productifs pour votre entreprise, à l’instar de la locution « merci par avance » qui semble correcte, mais qui ne l’est pas.

mail marketingComment bien écrire dans un mail ?

C’est pour cela que vous devrez toujours faire attention aux e-mails que vous envoyez afin de vous assurer que votre message arrive bien à votre interlocuteur. Alors, comment faire ?

La première chose à savoir est que vous devez montrer dans vos mails que vous vous intéressiez à votre interlocuteur en employant « vous ». Pour cause, selon une étude, si une personne se sent concernée par sa lecture, elle aura automatiquement envie de continuer sa lecture.

Une fois que l’attention de votre interlocuteur est attirée, il faut que la lecture elle-même soit agréable à lire. Similaire à l’écriture sur papier, l’écriture dans un mail nécessite l’application des règles d’écriture telles que l’aération du texte, les sauts de lignes ou la concision de son information.

Dans un mail, il est préférable de rédiger un texte court de 15 lignes maximum, qui parle directement de l’essentiel. Optez aussi pour l’utilisation de gras pour mettre en valeur les informations les plus importantes, sans en abuser bien sûr.

Quelques expressions à éviter

  • « Merci de me répondre », « merci par avance »

En effet, le terme « merci » ne devrait pas être utilisé qu’après des actions qui ont été faites, mais pas avant. Si vous voulez vraiment engager des personnes, utilisez plutôt un impératif. De cette manière, vous touchez directement le cerveau primitif de vos interlocuteurs. Par exemple, utilisez des termes, comme « Veuillez me répondre » ou « sachez que vous pouvez me joindre au… ».

Peut-être que vous pensez que ces termes sont autoritaires, mais ce n’est pas du tout le cas. Cela montre au contraire où vous voulez venir avec votre mail. Cela vous permet aussi de guider vos interlocuteurs, car ils n’attendent que ça.

  • « N’hésitez pas à me recontacter »

Selon la science, le cerveau humain enlève automatiquement les négations. Par exemple, si vous dites à quelqu’un « ne vous trompez pas », il sera automatique pour cette personne de se demander « Est-ce que je vais me tromper ? ».

À la place de « N’hésitez pas », utilisez « nous vous invitons à … » ou « sachez que vous pouvez … ». Ces formules vous aideront surement à inciter des actions venant de vos interlocuteurs.

  • « Nous ne manquerons pas de vous rappeler »

Ce terme évoque quelque chose de positif en utilisant une négation. Et comme le cas de « N’hésitez pas », les interlocuteurs ont tendance à enlever la négation pour qu’enfin il reste le verbe « manquer ».

  • « Je reste à votre disposition »

Cette formulation n’est qu’une perte d’espace dans votre rédaction. En effet, au lieu d’écrire une information importante, la place est occupée par ce terme. À la place, optez plutôt pour une phrase qui explique quel est votre objectif.

  • « Je vous prie de bien vouloir … »

Beaucoup pensent que cette formulation est polie. Par contre, elle est surtout timide. Vaut mieux que vous utilisiez d’autres termes tels que « veuillez recevoir … ».

  • « Je reviens vers vous »

Ici, le terme est correct. Par contre, s’il n’est pas suivi d’une formulation concrète, ce ne serait pas tout à fait correct. Vous devez alors écrire « Je reviens vers vous d’ici le … pour … ».

Quelles sont les fautes d’orthographe à éviter ?

  • Le conditionnel

Il s’agit en général d’un temps timide qui affaiblit la valeur de votre message. Dans certains cas, il peut être utile. Dans ce cas, évitez de le confondre avec le futur. Par exemple « j’aimerai » au lieu de « j’aimerais ».

  • Je « transfert »

On confond des fois le nom commun « transfert » avec le verbe « transférer » dans les phrases. À la première personne du singulier, le verbe se construit avec un « e ». Ainsi, vous devrez don l’écrire « je transfère ».

  • « je me permets »

Ce terme est la troisième faute d’orthographe la plus courante. Premièrement, son orthographe est déjà incorrecte. En plus, ce terme baisse la valeur de votre message. Du coup, vous devez absolument éviter d’introduire le terme « je me permets de vous … » dans vos mails.

Les émojis sont-ils adéquats ?

Dans certains contextes où vous êtes bien avec votre interlocuteur, ou le temps de votre message est favorable, l’utilisation d’émoji peut se faire.

Par contre, dans un mail professionnel, il est fortement déconseillé d’utiliser un émoji.

achillesComment bien écrire dans un mail
read more

La mise à jour de Facebook diminue de 65% le reach des pages

No comments

Facebook met à jour son algorithme EdgeRank pour pouvoir classer les publications des utilisateurs. Actuellement, l’essai d’une nouvelle mise à jour facebook semble faire baisser de 65% le reach organique des pages des réseaux sociaux. Rappelons que Le reach Facebook est la capacité pour une entreprise d’atteindre les fans de sa page avec un post Facebook.

FIL EXPLORER est une nouvelle fonctionnalité de Facebook qui fait peur aux utilisateurs

mis à jour facebookLe lancement de cette nouvelle fonctionnalité a pour but de hausser le « reach organique » dans 6 pays. Le test de « Explore » ou « Fil Explorer est en cours sur les appareils mobiles ainsi que sur les ordinateurs. Le secteur du Community management semble dubitatif face à cette nouveauté. En effet, une autre version de ce test est aussi en cours et celle-ci affiche un résultat contraire à l’espérance voulue : le reach organique ou encor la portée hors boots de certaines pages Facebook a baissé de 65%.

Le test se fait dans 6 pays de façons différentes !

Lancé le 17 et 18 octobre 2017, le Fil Explorer de Facebook est actuellement expérimenté de manière différente dans 6 pays, dont la Bolivie, le Guatemala, la Serbie, la Slovaquie, le Cambodge et le Sri Lanka.
A l’exception des publications d’amis et les posts sponsorisés de pages, plus rien ne s’affiche sur la page d’accueil de Facebook. Tous les autres partages se font dans le nouvel onglet « Explore ». C’est dans cette nouvelle fenêtre que passent tous les posts organiques de pages dont l’utilisateur ne s’adonne pas.

Bilan en Slovaquie sur la mis à jour de facebook

Contre toute attente, le bilan est désastreux pour les éditeurs. 60 des pages les plus influentes ont été étudiées et CrowdTangle a constaté que le reach organique de ces pages a baissé de plus de deux tiers, soit 66%. En outre, les réactions du public (commentaires, likes et partages) sur les pages ont diminué dans un ratio de 4

Bilan en Cambodge et en Guatemala sur la mis à jour de facebook

Dans ces deux pays, CrowdTangle affirme aussi que le résultat du test semble être le même. En effet, on constate une baisse en comparant les interactions, d’une semaine à d’autre, des utilisateurs sur les pages analysées.

La fin du test reste inconnue

Un représentant du réseau social Facebook, Adam Mosseri, a affirmé récemment sur Twitter que les résultats d’analyse des tests ne sont pas encore concluants. De ce fait, le test continuera encore pendant plusieurs mois pour ces 6 pays. Pourtant, le groupe affirme que des mises à jour pourront être intégrées progressivement.
Par ailleurs, le groupe Facebook a affirmé que ce test n’implique pas un déploiement total de ce test, afin d’apaiser les inquiétudes des Community managers.

Actuellement, cette mis à jour de Facebook n’affecte personne en France ou en Suisse, que ce soit sur les appareils mobiles ou sur les ordinateurs.
Cette nouvelle mise à jour semble en revanche être bénéfique pour les utilisateurs français. Pour cause, les pages non suivies des utilisateurs sont affichées dans la fenêtre Fil Explorer. De ce fait, de nombreux autres utilisateurs peuvent les suivre.
Par conséquent, le flux de reach organique des pages en haut du classement peut monter mais l’expérience utilisateur reste compliquée pour le moment. Par contre, les appréciations des internautes pourraient changer si la version testée dans les 6 pays cités précédemment arrive en France.

Comment entrer dans la fenêtre Explore ?

Sur un ordinateur, vous n’avez qu’à suivre ce lien https://www.facebook.com/explore
Si vous êtes sur un appareil mobile, vous devez suivre les étapes suivantes :
– Une fois à l’intérieur de l’application mobile, cliquer sur le menu burger en bas à droite de votre écran.
– Descendez ! vous verrez une section “Explorer” et entrez
– Cliquer sur le lien « Fil Explorer »
– Et maintenant, vous êtes dedans. À partir de maintenant, Facebook vous affichera des pages que vous pourriez aimer.

Si notre article vous a éclairé et si vous avez besoin d’aide, contacter notre équipe d’experts en SEO.

achillesLa mise à jour de Facebook diminue de 65% le reach des pages
read more

Les fondamentaux du social selling

Le social selling est tout un art. C’est l’art de prospecter, de se rapprocher des clients potentiels et d’entretenir la relation tout au long du processus d’achat, afin de les mener à opter pour votre proposition. Mais quels sont les principes à suivre pour un social selling?

Opter pour une approche progressive dans sa stratégie de social selling

Bien que le but du social selling soit de vendre votre produit, la meilleure manière d’y arriver n’est justement pas d’entrer directement dans le vif du sujet.

social selling

Commencez par identifier un prospect intéressant et établissez une situation de confiance en abordant un sujet moins commercial. En effet, tout en construisant cette confiance, vous construisez aussi l’image de votre entreprise. Le tout est donc d’adopter une approche progressive en parlant d’abord d’un de vos points communs avant de poursuivre avec le commercial. Au début, il ne faut pas vous attendre à un flot de résultats. Le social selling requiert beaucoup de patience. D’ailleurs, le mieux serait d’identifier et joindre un nouveau prospect par jour.

Etre à l’affut des actualités et des tendances sur les réseaux sociaux

social selling

Le social selling rime avec réseaux sociaux. Vous trouverez facilement vos contacts  sur ces plateformes. Aussi, les réseaux sociaux constituent les meilleurs tremplins pour partager vos contenus. Le flux sans cesse grandissant sur Facebook, Tweeter ou LinkedIn est très profitable au webmarketing à tous les stades. En avançant vos produits, vos services ou vos solutions sur ces réseaux et en les mettant à jour régulièrement, vous attirez automatiquement l’attention de vos prospects.

Entretenir la relation avec les prospects

social sellingLes réseaux sociaux sont également les outils parfaits pour mieux accompagner vos prospects et clients. Il suffit d’identifier le produit qui suscite le plus d’intérêt chez les internautes et d’engager la discussion à partir de ce contenu. Commencez par aborder les personnes hors de votre réseau pour les inciter à vous suivre. Vos pages les permettront de rester au courant de vos mouvements. Vous pourrez même les contacter directement au moment propice.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à contacter notre agence social selling.

achillesLes fondamentaux du social selling
read more

La nouvelle version linkedin : une copie de l’interface de facebook

Racheter récemment par le groupe Microsoft, Linkedin a modifié son plateforme en ligne.

Frédéric Canevet remarque que dorénavant Linkedin est devenu le « Facebook des Pros ». Il énonce les points positifs de cette transformation de la plateforme professionnelle. Linkedin est devenue davantage ludique et mieux interactif. Le réseau social professionnel Linkedin est désormais plus facile à utiliser et plus intuitif qu’auparavant. Mais ces points réduits le sérieux du réseau professionnel. Et les membres ne regrettent que les Tags qui étaient très pratiques car sur la nouvelle interface la fonctionnalité Tags a disparu.

Les éléments attrayants de la nouvelle version de Linkedin

linkedinSur cette nouvelle interface Linkedin plus design et plus facebookisé offre de nombreuses paramètres très attractifs pour les membres du réseau social professionnel :

  • Les pastilles rouges qui préviennent l’utilisateur de Linkedin. Ces pastilles rouges apparaissent si l’utilisateur reçoit un message ou une notification, si des nouvelles apparaissent sur son mur, si un autre utilisateur a visité son profil Linkedin, etc.
  • Les pastilles bleues qui sont visibles lorsque l’utilisateur reçoit une réponse de son message. Ce paramètre du nouveau Linkedin permet à l’utilisateur d’avoir une vision de synthèse des réponses à ses messages.
  • Les likes de compétence apportent beaucoup plus d’avantage. Les visiteurs du profil de l’utilisateur deviennent plus nombreux. Les likes permettent d’engager plus rapidement les échanges entre les membres de Linkedin.
    – Les trois lignes publiées sur le profil de l’utilisateur ont plus d’effet.
    Dorénavant la nouvelle version de Linkedin offre à ces membres un régal pour son utilisation. Les visites et les échanges de discussion sur un profil s’amassent.
Gervais Pierre-LucLa nouvelle version linkedin : une copie de l’interface de facebook
read more

Optimisez votre social selling, utilisez les chatbots

Le social selling est un processus d’interaction avec les consommateurs et prospects à l’aide des social medias (réseaux sociaux). Il s’agit d’une technique servant à développer les ventes, et aujourd’hui les chatbots sont des outils à la portée des entreprises pour booster leur visibilité et offrir une bonne expérience utilisateur à leurs clients. Des points importants pour que justement cette interaction avec les prospects soit productive et génère du chiffre d’affaire.

Qu’est-ce-qu’un chatbot ?

chatbots

Le chatbot est un agent conversationnel, ou plus précisément un robot logiciel destiné à converser avec son utilisateur. Il est très utilisé par les marques car il est chargé de répondre aux questions et demandes des clients. C’est un outil intelligent qui au fur et à mesure de sa mise en route mémorisera les informations sur les clients notamment ses habitudes de recherche ou ses critères pour le choix d’un produit par exemple. Il utilisera ces informations pour enrichir ses réponses aux demandes de l’utilisateur. Le dialogue sera alors « intelligent » et dans le cas où il ne pourra répondre à une question il est programmé pour rediriger le client vers un canal humain.

Les utilités du chatbot

Le chatbot est devenu l’outil indispensable pour les entreprises. Le chatbot devenu le canal de communication entre le client et l’entreprise accompli de nombreuses prouesses :

chatbots

Vu que le chatbot répond aux clients de vos clients, il vous représente, véhicule votre image de marque. Un moyen de gagner de la notoriété pour la marque.

Il est pratique, le chatbot peut traiter un millier de conversations en même temps. La base de données du chatbot peut être enrichie pour qu’il apporte le maximum de réponses pertinentes aux demandes qui lui sont adressées. Cela apporte un gain de temps considérable pour l’entreprise.

Le chatbot est disponible pour répondre au client à toute heure. Imaginez un service client disponible 7 jours sur 7 et 24h/24h c’est le rêve de tous les clients et des entreprises qui devient possible.

Le chatbot est le « robot à tout faire » des clients ! En effet ses fonctionnalités permettent par exemple de commander des fleurs, de la nourriture, ou de renseigner le client en renvoyant celui-ci vers les informations qu’il cherche.
Son utilisation est facile et pratique pour le client, il l

ui suffit juste d’entrer dans la plateforme de messagerie instantanée où votre chatbot est installée, pas besoin d’inscription, de nom d’utilisateur ou de mot de passe.
Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.

Gervais Pierre-LucOptimisez votre social selling, utilisez les chatbots
read more