All posts tagged: SEO

Google publie un nouvel algorithme de recherche

No comments

Google Research vient de publier un document de recherche détaillant un nouvel algorithme de recherche qui propose une nouvelle façon de répondre aux requêtes. Si, à l’avenir, cet algorithme est mis en place, cela modifiera encore l’influence des facteurs de classement traditionnels pour déterminer ce qui est classé. À court terme, cette recherche veut dire quand on dit qu’une mise à jour de l’algorithme a été faite pour améliorer la pertinence.

Nouvel algorithme de rechercheLe nouvel algorithme de recherche en anglais simple

Google Research a publié un nouveau document à la sixième conférence internationale sur les représentations de l’apprentissage. La publication a été annoncée via Twitter.

L’article s’intitule « Poser les bonnes questions: Reformulation de questions actives avec apprentissage par renforcement ».

Le document de recherche discute d’un moyen de reformuler les requêtes. Puis, il présente ces requêtes à un moteur de classement. La reformulation et le stemming des requêtes sont déjà utilisés chez Google. Il s’agit d’une forme de cette approche.

Ce qui est nouveau, c’est que c’est un algorithme d’apprentissage automatique qui utilise l’approche d’apprentissage par renforcement. De plus, l’algorithme n’a aucune connaissance du fonctionnement du système de classement. Il pose des questions à partir de ce qu’un algorithme de boîte noire apprend alors. Ce nouvel algorithme de recherche utilise un système d’apprentissage qui reformule la requête de l’utilisateur, pose de nombreuses questions au moteur de classement, puis choisit les meilleures réponses parmi les multiples ensembles de réponses.

Comment fonctionne ce nouvel algorithme de recherche ?

L’utilisateur pose la question. L’algorithme d’apprentissage automatique (appelé l’agent) reformule cette question en plusieurs questions puis les soumet à l’algorithme de classement. L’algorithme de classement renvoie des ensembles de résultats et l’agent choisit la meilleure réponse.

Voici ce que dit le document de recherche concernant ce nouvel algorithme de recherche :

“Face aux besoins d’information complexes, l’homme surmonte l’incertitude en reformulant les questions, en émettant des recherches multiples et en agrégeant les réponses. Inspirés par la capacité des humains à poser les bonnes questions, nous présentons un agent qui apprend à réaliser ce processus pour l’utilisateur. L’agent se trouve entre l’utilisateur et un système d’assurance qualité backend que nous appelons «l’environnement».

Nous appelons l’agent AQA, car il met en œuvre une stratégie de réponse aux questions active. AQA vise à maximiser la chance d’obtenir la bonne réponse en envoyant une question reformulée à l’environnement.

L’agent cherche à trouver la meilleure réponse en posant de nombreuses questions et en agrégeant la preuve retournée. Les composants internes de l’environnement ne sont pas disponibles pour l’agent, il doit donc apprendre à sonder de manière optimale une boîte noire en utilisant uniquement des chaînes de questions. “

Pourquoi ce nouvel algorithme de recherche est important ?

Ce nouvel algorithme de recherche est une vue dans une méthode d’apprentissage automatique appelée Renforcement de l’apprentissage. Des algorithmes d’apprentissage de renforcement ont été utilisés pour apprendre à jouer à Go par exemple.

Cet algorithme particulier est intéressant pour le référencement. Pour cause, il montre comment un algorithme peut s’asseoir entre un utilisateur et l’algorithme de classement régulier et prendre les décisions. Ainsi, au lieu de l’algorithme de classement déterminant ce qu’il faut afficher dans les pages de résultats du moteur de recherche (SERPs), cet algorithme d’apprentissage automatique prend les décisions.

Ce type de classement est un départ de la façon dont la communauté SEO estime traditionnellement que les moteurs de recherche classent les pages Web. La compréhension traditionnelle est que les facteurs de classement comme les liens, le texte dans la balise de titre, le texte d’ancrage et d’autres facteurs de classement sont les facteurs décisifs pour ce qui est classé de un à dix dans les résultats de recherche.

Des facteurs tels que les liens sont un facteur de classement important. Mais avec ce type d’algorithme, les liens contribuent à ce que les pages Web seront considérées pour le classement. Par contre, ils ne sont pas le facteur décisif.

C’est le travail d’un autre algorithme qui prend ces ensembles de pages et décide quelles pages répondent le mieux à la question.

Avez-vous déjà vu une page Web avec moins de liens au-dessus des autres pages avec plus de liens? Il est probable qu’il existe un algorithme entre l’utilisateur et l’algorithme de classement. Et c’est ce dernier qui décide qu’un certain type de site est une meilleure réponse.

Que faire à propos des facteurs de classement ?

L’algorithme de classement n’est plus le décideur des sites qui se classeront dans les dix premiers. C’est pourquoi les études de facteurs de classement  peuvent ne pas être exactes. Les études de facteurs de classement supposent que les facteurs de classement sont responsables des dix premiers résultats.

Mais ces derniers ne déterminent pas toujours ce qui se classe dans les dix premiers. C’est pourquoi les études de facteurs de classement peuvent ne pas être fiables.

Bien que cet algorithme spécifique ne soit pas utilisé actuellement, il existe d’autres algorithmes qui remplissent une fonction similaire. Ils mettent de côté les résultats de l’algorithme de classement et en reclassant les SERP. Ces derniers utilisent des facteurs qui ne sont pas des facteurs de classement.

Par exemple, Google a un brevet sur un moyen de reclassement des résultats de recherche appelé, Ranking Search Results. Celui-ci mentionne l’utilisation d’un moteur de modification.

Le système de recherche 114 comprend également ou peut communiquer avec un moteur de modification de score 140 qui génère des facteurs de modification appliqués par le système de recherche 114 aux scores initiaux générés par le moteur de recherche 130 pour des ressources correspondant à la requête 110. Le moteur de modification de score 140 peut générer les facteurs de modification sur la base au moins en partie de données de modification qui associent un facteur de modification respectif à chacun d’un certain nombre de groupes multiples de ressources. Les données de modification sont stockées dans un référentiel accessible au système. Par exemple, une base de données de facteurs de modification 150. ”

Comment cela affecte-t-il SEO?

Cela peut affecter le référencement dans le futur. En outre, le résultat pourrait être un accent plus fort sur la satisfaction de l’intention de l’utilisateur. C’est le genre d’amélioration que l’on appelle amélioration de la pertinence. Ainsi, lorsque Google annonce une mise à jour de la pertinence, les réponses à la question de savoir pourquoi un site a perdu ses classements se trouvent mieux en étudiant les gagnants. Pour ces types de mises à jour, vous ne trouverez probablement pas les raisons du changement des classements en observant le nombril sur les sites qui ont perdu des positions SERP.

 

En cas de besoin, vous pouvez directement faire appel à notre équipe de professionnels pour vous aider.

achillesGoogle publie un nouvel algorithme de recherche
read more

5 outils pour optimiser la visibilité en ligne de votre site

No comments

Sur internat, optimiser la visibilité en ligne de votre site se traduit par un trafic plus élevé, un taux de conversion plus important et bien d’autres avantages.

Ainsi, pour vous aider à développer votre présence en ligne, voici quelques outils qui seront en mesure de vous aider.

5 outils pratiques pour optimiser la visibilité en ligne de votre site internet

  1. Google AdWords : pour vos campagnes publicitaires sur le web

Actuellement, pour optimiser la visibilité en ligne de votre site, la meilleure pratique est d’utiliser l’outil de Google AdWords. En plus, l’inscription sur cet outil est entièrement gratuite.

Le paiement commence lorsque vous lancez des publicités pour vos produits ou vos services.

  1. Yoast : pour optimiser le référencement de votre blog

Si votre site internet fonctionne sous WordPress ou Drupal, il vous est possible d’utiliser le plug-in Yoast. Cet outil vous aider à améliorer le référencement naturel de vos articles en optimisant la lisibilité.

Vous avez la possibilité d’optimiser votre contenu sur les mots-clés que vous avez choisi. L’outil vous permet également d’éviter le contenu dupliqué.

Le plug-in est disponible en version gratuite. Par ailleurs, si vous voulez aller plus loin dans son utilisation, vous pourrez opter pour la version payante.

  1. Gleam : pour faire briller votre site web

Optimiser la visibilité en ligne de votre site passe également par les différentes actions permettant d’attirer l’attention des internautes. Il s’agit des jeux-concours, techniques de fidélisation du client, optimisation visuelle, etc. Gleam est un outil qui regroupe en lui toutes ses actions. Ensuite, en fonction des objectifs de votre site, l’outil peut s’adapter.

Gleam est accessible en version gratuite, mais avec un nombre de visiteurs identifiés limité. Pour en tirer le maximum de profit de cet outil, vous pourrez opter pour la version payante.

  1. Redirect Path : pour déterminer la source de vos visiteurs

Pour optimiser la visibilité en ligne de votre site, vous devrez savoir d’où viennent vos visiteurs. En d’autres termes, vous devrez comprendre le parcours de vos visiteurs avant d’arriver sur votre site.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser le plug-in Redirect Path de Ayima que vous pouvez ajouter à votre navigateur Chrome. De cette manière, vous pouvez savoir avec précision le parcours du visiteur avant d’arriver sur une page de votre site.

L’avantage avec cet outil est qu’il est entièrement gratuit dans son utilisation.

  1. Bing Ads Editor

Même si, actuellement, Google tient la première place en termes de régie publicitaire, il ne faut pas négliger les autres moteurs de recherche. Particulièrement Bing. Et ce pour la simple raison qu’il est associé à tous les produits Microsoft.

Ainsi, pour créer et gérer vos campagnes publicitaires sur Bing, le moteur de recherche propose l’outil Bing Ads Editor. L’outil est utilisable sous Windows et macOS.

 

Vous pouvez directement contacter notre équipe de professionnel ici si vous avez besoin d’aide.

achilles5 outils pour optimiser la visibilité en ligne de votre site
read more

Référencement naturel : l’importance de la sémantique SEO

No comments

Actuellement, la sémantique SEO devient un levier important pour le référencement naturel de votre site internet. Ainsi, vous pourrez améliorer le trafic et la visibilité de votre site web. Mais quelle importance la sémantique SEO a-t-elle particulièrement.

La sémantique SEO : Quelle est sa fonction dans votre stratégie de référencement SEO ?

Principalement, la sémantique SEO contribue à l’amélioration de votre référencement naturel sur les moteurs de recherche. Il s’agit de Bing, Yahoo et notamment Google.Sémantique SEO

Elle comporte des éléments liés au contenu de votre site internet. Par ailleurs, il existe quelques points que vous devrez prendre en considération :

– Le contenu textuel : il s’agit d’un élément que vous devrez impérativement optimiser pour les moteurs de recherche. Ainsi, vous devrez en amont réaliser une analyse stratégique des mots-clés à utiliser. Ceux qui sont pertinents pour les internautes. Une fois identifiée, la pertinence de ces mots-clés devra être analysée. De cette manière, vous pourrez déterminer si ces derniers vous permettront d’avoir un meilleur trafic et une meilleure visibilité. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des outils, comme Google Analytics ou Google Search Console.

– Le balisage de votre contenu : en termes de référencement, il est également important d’optimiser vos balises (title, Hn, meta description). Il s’agit d’un atout potentiel pour obtenir les premières positions dans les SERPs. En outre, il ne faut pas oublier les balises « alt » des images.

Pour ce faire, il vous est important de réaliser une analyse de la concurrence. Le but est de déterminer les mots-clés qui conviennent le plus à votre activité. En outre, cette analyse vous permet également de trouver un moyen de vous différencier de vos concurrents.

– Le cocon sémantique : Il s’agit d’une technique visant à mettre en place un maillage interne au sein de votre site internet. Le principe du cocon sémantique est d’utiliser la page phare de votre site afin de hausser la visibilité de ce dernier.

Sur quels secteurs se jouent les enjeux de la sémantique SEO ?

Dans le but d’offrir un contenu plus compréhensible pour les internautes, la sémantique SEO joue un rôle important dans certains secteurs. Il s’agit notamment de l’index mobile first, la recherche vocale et l’intelligence artificielle.

 

En cas de besoin, vous pouvez directement contacter notre équipe de professionnels pour vous aider.

achillesRéférencement naturel : l’importance de la sémantique SEO
read more

Pourquoi choisir une stratégie SEO et SEA en même temps ?

No comments

Une stratégie SEO et SEA combinée est le meilleur moyen pour atteindre votre objectif. En effet, beaucoup hésitent entre ces deux stratégies complètement différentes. La vraie question est donc : pourquoi ?

Stratégie SEO et SEA : pourquoi les combiner ?

En amont, une stratégie SEO consiste à optimiser votre site pour les moteurs de recherche. C’est-à-dire que votre objectif est de positionner naturellement votre site dans les résultats de recherche.

D’autre part, une stratégie SEA ou référencement payant consiste entièrement à autre chose. Il s’agit de lancer des publicités payantes sur les moteurs de recherche. Grâce à cette méthode, vous pouvez positionner votre site de manière artificielle.

Stratégie SEO et SEA

Stratégie SEO et SEA

D’autre part, on sait tous qu’une stratégie SEO nécessite largement moins de budget qu’une stratégie SEA. Par contre, une stratégie de référencement payant peut obtenir un résultat en peu de temps. Au contraire du SEO qui nécessite au moins 6 mois pour voir les premiers résultats.

Donc la meilleure solution est donc de combiner la stratégie SEO et SEA. Voici les réponses :

Stratégie SEO et SEA : Comment le SEA influence-t-il le SEO ?

Grâce au SEA, vous ne passez plus par le cryptage des recherches organiques effectuées par les internautes. En effet, ce cryptage rend le travail des référenceurs SEO de plus en plus difficile.

Particulièrement pour les startups, le SEA est le moyen le plus efficace pour booster leur positionnement dans les résultats de recherche. Pour cause, les statistiques des campagnes AdWords permettent de déterminer avec précision les mots-clés les plus recherchés. Ce qui est essentiel en termes de stratégie SEO.

D’autre part, les possibilités d’analyse et de test permettent au webmarketeurs d’identifier ceux qui sont pertinents. Par exemple, ils peuvent déterminer le genre de titre qui attire le plus les internautes. Comment optimiser leurs landing pages ? Etc. Il s’agit également d’un point important en SEO pour optimiser le positionnement du site.

Stratégie SEO et SEA : Comment le SEO influence-t-il le SEA ?

En amont, le SEO permet d’améliorer le score de qualité (QS) des campagnes AdWords. Pour cause, si vous avez une meilleure stratégie de référencement naturel, Google va considérer votre annonce comme pertinente. Et donc, il attribue un score de qualité (QS) élevé. En effet, cette note se base entièrement sur la pertinence de vos mots-clés et de votre landing page.

D’autre part, grâce à un QS élevé, les CPC (coût par clic) diminuent.

Combiner la stratégie SEO et SEA

Selon une étude, une marque qui a une double présence dans une page de résultat inspire mieux confiance aux internautes.

– En effet, 16% des internautes ont confiance à une entreprise qui s’affiche à la fois dans les résultats organiques et dans les liens sponsorisés.

– 42% retiennent mieux les entreprises qui ont une double présence dans une page de résultat.

– Une double présence augmente largement l’intention d’achat des internautes.

Ainsi, une stratégie SEO et SEA combinée vous permet de gagner la confiance des internautes. Vous pouvez ensuite inciter facilement ces derniers à réaliser une action d’achat.

 

En cas de besoin, vous pouvez contacter directement notre équipe d’expert en référencement pour vous aider.

achillesPourquoi choisir une stratégie SEO et SEA en même temps ?
read more

L’optimisation pour la recherche vocale : une tendance SEO en 2018

No comments

De nos jours, la recherche vocale est incontournable pour le SEO . En effet, cette méthode permet notamment de réaliser des requêtes simplement par la voix.

Cette nouvelle tendance pousse donc les professionnels du SEO à revoir leur stratégie : comment optimiser pour la recherche vocale ? Mais avant, vous devez savoir pourquoi optimiser pour la recherche vocale ?

Pourquoi optimiser pour la recherche vocale ?

recherche vocale– Plus de visibilité sur les extraits optimisés

Un extrait optimisé, également appelé featured snippet, est un extrait d’une page web que Google positionne à la position 0. De cette manière, la page a la meilleure chance d’être consultée par les internautes, en fonction de la requête. C’est pour cette raison que de nombreux acteurs du web veulent optimiser leur site pour les featured snippets.

En ce qui concerne la recherche vocale, ce sont les extraits optimisés que Google Home va lire pour offrir une réponse à l’utilisateur. L’assistant vocal va aussi envoyer le lien de la page d’où vient l’extrait sur l’application de l’utilisateur. Alors, pour arriver à la position 0, il est nécessaire de comprendre l’intention des internautes. En outre, la position 0 permet de confirmer votre crédibilité aux yeux de ces derniers.

– Une meilleure réponse aux requêtes des utilisateurs en fonction du contexte

En premier lieu, il est essentiel de faire la différence entre une recherche effectuée sur mobile et sur ordinateur. De manière basique, toutes les recherches se basent sur des mots-clés, mais leur fréquence d’utilisation se diffère sur mobile et sur desktop. Par exemple, sur mobile, la requête « horaires d’ouverture d’un magasin » a connu une large augmentation.

En outre, il existe certaines requêtes qui ne peuvent pas être effectuées sur ordinateur, comme celles liées au GPS. D’autre part, il existe aussi des demandes irréalisables en recherche vocale, comme l’emploi du temps de la journée par exemple.

Ainsi, le comportement de l’utilisateur change en fonction des recherches. À titre d’exemple, on écrit « horaires magasin Y » sur ordinateur. Par contre, avec la recherche vocale, l’utilisateur peut utiliser différent moyen pour avoir le même résultat, comme « à quelle heure ferme le magasin Y », « est-ce que le magasin Y est toujours ouvert ? », etc. Il est important de prendre en compte ces données, car ce sont elles qui vont guider votre optimisation pour la recherche vocale.

Comment optimiser votre site pour la recherche vocale ?

La première chose à savoir est que, contrairement à la recherche traditionnelle, la recherche vocale se fait sur un ton plus naturel et conversationnel. On peut donc en déduire que les requêtes vocales sont plus longues que les recherches écrites.

D’autre part, il faut noter que la recherche vocale se fait surtout sur mobile, pour une recherche vocale et par des internautes en mouvement.

Les appareils mobiles tentent donc d’offrir une réponse courte et cohérente avec la requête de l’utilisateur. Et le contenu est basé sur différents critères :

– La recherche

Selon une étude, 22% des recherches vocales sont des requêtes visant à obtenir des informations locales. Il est donc essentiel pour les entreprises de se focaliser sur le SEO local ainsi que la recherche vocale.

Pour ce faire, il est fondamental de créer une fiche Google My Business. Cela vous permettra d’augmenter votre visibilité dans les recherches vocales pertinentes.

– Les mots-clés

Les mots-clés utilisés pour la recherche vocale sont la longue traîne. Pour cause, il s’agit de phrases conversationnelles. Vous devez alors vous consacrer sur les différentes questions qui pourront être posées par les internautes. Ensuite, notez-les puis créez des pages basées sur ces mots-clés.

– Le balisage

Pour une meilleure optimisation pour la recherche vocale, veillez à ce que votre balisage soit bien détaillé.

– Le contenu

La clé est un contenu riche. Pensez à élargir le champ sémantique de vos descriptions. Ensuite, veillez à une hiérarchisation stratégique des informations.

D’autre part, il est aussi possible d’optimiser pour la recherche vocale sans savoir les requêtes effectuées. Mais l’idéal serait de les connaître pour donner la possibilité aux internautes de trouver ce qu’ils recherchent précisément.

Si cet article vous a plu, vous pouvez télécharger notre livre blanc sur le référencement SEO. Vous pouvez également contacter notre équipe d’experts SEO pour vous aider à obtenir un meilleur positionnement dans les résultats de recherche.

achillesL’optimisation pour la recherche vocale : une tendance SEO en 2018
read more

Comment Google évalue-t-il vos backlinks ?

No comments

Les backlinks, appelés aussi liens entrants sont encore aujourd’hui un parmi les plus puissants atouts dans le marketing en ligne.

Pour cause, chaque lien qui pointe vers votre site internet donne de plus en plus d’autorité à ce dernier. Et plus votre site est autoritaire, plus Google le considère comme digne de confiance.

Ainsi, votre site web sera mieux positionné sur le moteur de recherche. Donc plus de visibilité et plus trafic.

Par ailleurs, pour assurer la fiabilité de vos backlinks, Google se base sur des critères précis. Ceci pour éviter que vous abuser de ces liens entrants pour mieux positionner votre site.

Certains SEO peuvent même identifier rapidement si un backlink est naturel ou spammy, mais Google les repère autrement.

Alors, voici 7 critères sur lesquelles Google se base pour évaluer les backlinks :

backlinks

1# Source d’autorité des backlinks

En général, si le domaine source pointant un lien vers votre site est d’autorité, ce lien amènera automatiquement de l’autorité vers votre site.

Ainsi, si un nouveau site, qui n’a pas encore beaucoup de lecteurs et de liens entrants, pointe un lien vers vous, cela ne vous apportera pas grand-chose.

D’autre part, si vous obtenez un backlink à partir d’une publication de qualité, ayant une bonne réputation en ligne, vous gagnerez largement plus de bénéfice grâce à ce lien.

Par ailleurs, obtenir des backlinks d’autorité est une tâche difficile, car ils ne sont pas tous à votre portée.

2# L’attribut Nofollow

En effet, Google vous permet de baliser certains liens dans le code HTML de la balise <a>  avec “rel = nofollow“ pour indiquer que le lien ne devrait pas être analysé ni perçu comme un moyen pour donner de l’autorité.

Ce technique est courant pour les éditeurs afin d’éviter que les liens sortants vers des sources douteuses ne nuisent pas leur autorité.

Vous pouvez aussi placer un attribut nofollow dans vos liens internes et sortants pour que ceux-ci ne puissent pas transmettre de l’autorité vers d’autres pages. Et que Google va l’ignorer évidemment.

Par contre, certaines études montrent que les liens en nofollow ne sont pas toujours ignorés par Google. Et avoir plusieurs liens nofollow peut donc affecter le positionnement de votre site dans les résultats de recherche.

3# Pertinence de la source

Actuellement, il est prouvé que la pertinence de votre source de backlinks est un des facteurs que Google prend en compte pour évaluer vos liens entrants.

En effet, si vous éditez un blog concernant la fabrication de hamburgers, vous ne devrez pas le lier avec une page d’un avocat de la défense militaire, car il n’y aurait aucune cohérence. Cependant, si vous le liez à un site qui parle de comment trouver les meilleurs ingrédients pour votre restaurant, ce serait plus logique.

Ce que vous devrez chercher est donc un lien logique et fait sens pour vos lecteurs.

4# Pertinence contextuelle

Google évalue aussi les textes entourant votre lien, car ils servent de pertinence contextuelle pour la page de destination du lien. Le contexte permet à Google de déterminer comment le lien se rapporte dans le contenu source.

5# Texte d’ancre

Le texte d’ancre est le texte des liens qui pointent vers un site internet et Google le prend aussi en compte pour son évaluation.

Avant le lancement de l’algorithme Google Pingouin, la mise en place d’un texte d’ancre reflétant le mot-clé exact de la page liée était considérée comme le meilleur moyen de se classer dans les résultats de recherche.

Actuellement, le texte d’ancre est toujours un des facteurs principaux pour déterminer la pertinence de la page liée, mais son utilisation devient différente.

En effet, Google essaie d’éviter tout abus de texte d’ancrage qui contient des mots-clés concurrentiels.

De ce fait, il est important que votre lien d’ancrage soit naturel et journalistique, et ne soit pas riche en mots-clés.

Alors, pour donner de l’autorité à votre page liée, focalisez-vous sur la pertinence contextuelle et la source que sur le texte d’ancrage.

6# Destination du backlinks

Google analyse aussi la page de destination, en d’autres termes la page vers laquelle les backlinks pointe. En effet, cette page de destination doit être un élément qui donne plus de valeur pour les lecteurs de l’article source.

Google examine alors l’ensemble de la qualité de la page de destination (titre, contenu, etc.) pour déterminer la pertinence de cette dernière et ainsi, son utilité.

7# Diversité de lien ou backlink

En dernier, Google examine également la diversité de vos liens entrants. Selon des études, Google regarde particulièrement la diversité du domaine, c’est-à-dire le nombre de noms de domaine uniques qui pointent un lien vers vous.

En effet, il vous est plus bénéfique d’obtenir 5 backlinks venant de 5 éditeurs différents que 5 backlinks venant d’un seul éditeur.

Une diversité de lien entrant vous permet d’acquérir plus d’autorité et cela peut amener une page particulière de votre site à obtenir un meilleur positionnement dans les résultats de recherche.

Par contre, si vous recevez beaucoup de lien venant d’un unique nom de domaine ou aussi beaucoup de backlinks en seulement peu de temps, Google pourrait les juger comme artificiels et spammy.

C’est pourquoi il est toujours nécessaire de diversifier tous les aspects du backlinks (texte d’ancre, source du lien, URL de destination …).

Si cet article vous a plu, vous pouvez télécharger notre livre blanc sur le référencement. En cas de souci, vous pouvez faire appel à notre service d’expert SEO.

achillesComment Google évalue-t-il vos backlinks ?
read more

Content marketing : comment gérer un projet web éditorial ?

L’essor du  marketing de contenu qui est une composante de l’inbound marketing et du au fait que les contenus rédactionnels dominent le web car ils permettent d’influencer les internautes qui s’informent sur le web avant d’acheter.

Le problème du responsable de projet web éditorial est d’intéresser vos prospects.

Avec la montée en puissance  content marketing, avoir un responsable web éditorial devient crucial (Cette fonction peux être externalisé comme nous le verront) Son rôle est essentiel : c’est le  suivit de la production des contenus mis en ligne sur Internet.

Nos conseil vous aideront à recruter votre agence de content marketing ou vous aideront à recruter votre responsable éditoriale…

Il faut maîtrisez la ligne éditoriale de la marque

Un chef de projet web éditorial en agence content marketing doit comprendre totalement la ligne éditoriale de son client avant de produire un quelconque contenu.

content marketing

Les trois piliers d’une ligne éditoriale efficace

Premier pilier :

  • Le positionnement du client, c’est-à-dire comment il souhaite être vu par ses persona. Le positionnement permet de se différencier de la concurrence et d’adopter une ligne éditoriale originale pour intéresser ses prospects.

Le chef de projet web éditorial doit donc analyser ce que produit la concurrence afin de construire une vision stratégique. Un esprit analytique et une compréhension des outils de web analysent s’impose

  • La ligne éditoriale s’exprime un style, le ton et l’esprit de la marque. Un exemple Philips a construit une image de marque fondée sur le progrès technologique avec son slogan « Philips c’est déjà demain ».

Le responsable éditorial web doit ainsi établir, en amont de la rédaction de contenus, le style éditorial de la société. Il ne faut surtout pas communiquer de la même manière sur tous les médias.

  • La ligne éditoriale doit raconter une histoire. (Lesmarketeurs anglo-saxon aiment parler de storytelling )

Le chef de projet web éditorial doit  savoir se mettre à la place de la cible, d’où l’intérêt de définir précisément les Personas.

La curation ou la veille rédactionnelle

La ligne éditoriale étant établie, un responsable éditorial doit posséder une autre qualité : la maîtrise des outils de veille rédactionnelle, afin de proposer aux clients des  sujets d’actualités répondant aux recherches des clients.

Les outils de la  veille éditoriale sur le web.

A Orion digital nous avons utilisé les outils suivant :

outil editorial

  • Scoopit : outil en ligne de veille, il est connecté à différentes sources d’informations comme Google (blogs, actualités) et Twitter. Nous partageons partage sur un journal personnel les meilleures pages web sur des sujets ciblés et nous en profitions pour faire un lien vers notre actualité
  • Feedly: agrégateur de flux RSS. Pour ceux qui ne connaitraient pas encore Feedly est une application qui permet de lire les flux RSS de son Google Reader. Cet outil assure également la veille avec des mots-clés anglais Feedly propose en plus de vos propres contenus, des contenus déjà rangés par thème. Pratique pour découvrir de nouveaux sites

Le responsable éditorial doit être un Humaniste

Le responsable éditorial doit être un humaniste au sens rabelaisien du terme : Le chef de projet doit aussi manifester une curiosité pantagruélique pour intégrer rapidement les besoins Chez RCM nous avons choisi de spécialiser nos chef de projet éditorial dans des secteurs particulier (droit, tourisme, Energie renouvelable, etc ) et ils accompagnent nos clients dans leur stratégie éditoriale en qualité d’expert sectoriel.

Toutefois un chef de projet web éditorial doit cultiver sean lisant quotidiennement et en s’informant régulièrement sur les réseaux sociaux, blogs, ou tout autre support utile pour la rédaction de contenus.

Le responsable éditorial doit être formé au SEO

seoChez RCM, nos chef de projet web éditorial on reçu une formation en référencement naturel. La veille rédactionnelle fait émerger les tendances sur un sujet ou un thème particulier.

Mais si ces tendances correspondent à de faibles recherches, le contenu produira trop peu de partages. Nos responsables éditoriaux utilisent des outils tels  que Keyword Planner .Le responsable éditorial   peut estimer le volume de recherche par mots-clés ou Hashtag, pour retenir les plus performants.

Nous utilisons aussi majestic-seo suivre  l’évolution des mots-clés envisagés pour notre client.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc sur le marketing de contenu et à contacter notre agence de content marketing.

Gervais Pierre-LucContent marketing : comment gérer un projet web éditorial ?
read more

Le cocon sémantique, une méthode passionnante pour référencer

Le moteur de recherche Google se transforme de jour en jour. Pour donner plus de sens aux requêtes formulées par les internautes, le moteur essaye de comprendre le sens des mots et fournit ainsi la meilleure réponse en fonction des thématiques sur votre site.
Pour aider le moteur de recherche à donner des résultats qui ont des sens, le référenceur doit faire en sorte que ses pages soient construites de manière à pouvoir identifier rapidement le sujet présenté. Cette recherche devient alors ‘’sémantique’’, d’où l’on peut constater qu’une recherche axée sur la recherche sémantique est une nouvelle stratégie SEO, permettant ainsi au site d’effectuer un référencement avec le bon mot clé mais également selon le thématique de votre site. En effet, désormais, le SEO n’est pas forcément basé sur les mots-clés, mais aussi sur les thématiques. C’est de là que le cocon sémantique prend son envol.

Réaliser l’arborescence de son site via la sémantique

Avant de se lancer, il faut avant tout comprendre profondément la sémantique de votre site. Cela dit qu’il faut lister l’ensemble des éléments que vous voulez faire figurer sur votre site web et leur donner du sens ou du signifié. ‘’ De quoi parle votre site ? ‘’ ou encore ‘’Qu’est-ce que vous proposez sur votre site ?’’. Pour pouvoir répondre à ces questions, il est indispensable rechercher et mettre en avant les mots-clés pertinents qui dirigeront les internautes à votre contenu.
Ensuite, ces mots-clés doivent être rassemblés en grandes thématiques, ce sont les pages mixtes. A partir de ces thématiques, on crée les rubriques qui forment les pages additionnels. Celle-ci donnera à son tour naissance aux sous-rubriques et ainsi de suite.
En accomplissant ces étapes, vous avez débuté la phase préliminaire de l’arborescence de votre site. Chaque rubrique et sous-rubrique doit toujours être conçues à partir du champ lexical en rapport à votre sujet principal. La continuité sémantique joue un rôle très important dans le cocoon sémantique.

L’optimisation de chaque page du cocoon sémantique

La première étape achevée, vous devez maintenant vous concentrer sur chaque landing page créée. Ainsi, la méthode à utiliser est la suivante :

optimisation
La page d’accueil doit mettre en avant les rubriques et les pages mixtes
Dans la page mixte ou page rubrique, il faut insérer un lien vers la page du niveau supérieur ou la page ‘’mère’’. Dans le corps des textes, ajouter des liens vers toutes les catégories inférieures. Ces liens doivent être insérés au sein des paragraphes (H2) annonçant le résumé de chacune d’entre elles. Dans le footer, placer des liens vers les pages ‘’sœurs’’ ou les contenus de même niveau.
Dans la page complémentaire ou la page sous-rubrique, on trouve le contenu précis de manière développée. En haut, il faut insérer un lien vers le contenu du niveau supérieur. S’il y a des sous-rubriques, ajoutez dans le corps de texte des liens vers ces pages de la même manière que dans les pages mixtes. Dans le bas de page, placez des liens vers les pages ‘’sœurs’’, c’est-à-dire vers les pages de même niveau.

Donner plus de sens à son contenu avec le cocon sémantique

Les algorithmes de Google sont de plus en plus performants. Pour cela, ils détectent et pénalisent immédiatement les sites offrant peu de valeur ajoutée. C’est pourquoi, dans le référencement naturel, c’est la qualité du contenu qui compte beaucoup. La technique du cocon sémantique tient alors une très grande place dans le référencement, seulement cette technique doit être utilisée de manière intelligente afin de répondre concrètement aux questions des internautes.

Gervais Pierre-LucLe cocon sémantique, une méthode passionnante pour référencer
read more