Référencement naturel

Référencement naturel : comprendre le SEO et les algorithmes de Google

No comments

Pour se positionner à la première page de Google, il est avant tout une question de référencement naturel ou SEO. En outre, il faut aussi comprendre le fonctionnement des algorithmes de Google.

Le SEO : un référencement efficace

Pour avoir un maximum de visibilité, donc un maximum de visiteur, il est nécessaire que votre site se place à la première page de Google, voire à la première place.

référencement naturel

Il existe deux moyens pour référencer votre site : le SEO (Search Engine Optimization) ou référencement naturel utilisant des mots-clés et le SEA (Search Engine Adverstising) qui est payant. Il fonctionne en achetant des mots-clés et de publicités. Pour obtenir un résultat en peu de temps, le SEA est l’idéal. En effet, il faut attendre jusqu’à 6 mois pour voir votre site référencer sur Google avec le SEO.

Certains utilisent même les deux types de référencement pour obtenir une efficacité maximum sur internet.

Par ailleurs, il est aussi nécessaire d’être en conformité avec les algorithmes de Google pour avoir un meilleur référencement naturel ou SEO. En effet, les sites internet sont classés dans les résultats de recherche en fonction de leur pertinence.

Google est le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde. Ainsi, il est important de connaître son fonctionnement. Au fil des années, Google a développé plusieurs algorithmes permettant d’évaluer la qualité et la pertinence d’une page web et la positionner ensuite dans les résultats de recherche.

De ce fait, le référencement naturel de votre site sera optimal s’il est conforme aux critères exigés par les algorithmes de Google.

Les algorithmes de Google en SEO

référencement naturel

L’algorithme Google Panda

Google Panda fonctionne de façon à sanctionner les sites de mauvaise qualité au contenu de faible valeur ajoutée.

L’algorithme Google Pingouin

Celui-ci se consacre à pénaliser les sites suroptimisés pour le SEO qui cherchent à pousser leur référencement.
Les sites utilisant de nombreux liens sortbants (netlinking) sans raison, les sites qui abusent des liens entrants ou backlinks venant d’autres sites ou les sites qui mettent en place un contenu identique sur différentes pages sont sanctionnés par Pingouin.

L’algorithme Google Hummingbird (Colibri)

Celui-ci va plus loin dans la quête de Google. En effet, Hummingbird a pour objectif d’améliorer les résultats de recherche du moteur de recherche à partir de la compréhension de l’intention de l’internaute.
En effet, cet algorithme de Google s’intéresse particulièrement aux requêtes composées de plusieurs mots-clés. Il fonctionne de manière à comprendre la requête des internautes pour offrir les réponses les plus adaptées.
Colibri joue un rôle important dans la recherche vocale, car la façon de parler est tellement différente de l’écriture. Et Google dans tous cela, cherche toujours à comprendre au mieux ce que recherche vraiment l’internaute.

L’algorithme Google Pigeon

Celui-ci est associé au référencement des sites d’entreprises et notamment à leur localisation. La mise en place de Pigeon a donc incité les entreprises à retravailler leur stratégie de référencement local dans le but d’offrir les résultats les plus pertinents aux internautes en fonction de leur situation géographique.

Le fonctionnement des algorithmes de Google en SEO

Sur le net, les algorithmes de Google se présentent sous forme de robots d’indexation, appelé autrement, bots, spiders, crawlers ou agents qui parcourent les sites internet régulièrement.

En effet, ils parcourent de fond en comble l’ensemble de votre site pour déterminer les moindres fraudes en termes de référencement naturel.

Les algorithmes analysent notamment des points précis de votre site internet, comme :

  • Les éléments structurels (URL, nom de domaine, temps de chargement …)
  • Les éléments techniques (vitesse de chargement, compatibilité sur mobile …)
  • Les éléments qualitatifs (volume de contenu, orthographes …)
  • La balise title
  • Le contenu de votre page
  • Les différentes balises html
  • Les backlinks (nombre et surtout la qualité)
  • Le maillage interne

    Donc, vous devez les optimiser au mieux.

En termes de contenu, il y a également quelques points sur lesquels vous devrez absolument vous appuyer :

  1.  Contenu : il ne doit pas être moins de 300 mots. Et il doit contenir vos mots-clés en début de texte, en gras de préférence.
  2. Mots-clés : vous devez donc employer les mots-clés les plus pertinents, car c’est avec ces mots que vous allez être positionné dans les résultats de recherche. Cela n’empêche pas que vous utilisez des mots-clés de longue traîne.
  3. Titre : le titre de votre article doit absolument comporter votre mot-clé et ne doit pas dépasser les 70 caractères.
  4. Liens : vous devez avoir des liens internes et externes.
    Pour analyser le référencement de votre site, vous pouvez utiliser l’outil PageRank. L’outil va donner une note de pertinence entre 1 et 10 en fonction de la qualité des backlinks par exemple.

Une note rapprochant de 10 signifie que votre site est bien référencé et/ou est d’autorité aux yeux de Google.

Référencement naturel : Google privilégie le protocole HTTPS

Dans le but de sécuriser la navigation des internautes, Google incite les sites internet à passer au protocole HTTPS, surtout depuis début 2017.

En effet, Google mettrait plus en valeur les sites utilisant le protocole HTTPS dans les résultats de recherche. Mais cela reste à démontrer.

Si cet article vous a plu, vous êtes invité à télécharger notre livre blanc sur le référencement ou contactez notre équipe d’experts si vous avez besoin d’aide.

achillesRéférencement naturel : comprendre le SEO et les algorithmes de Google
read more

Comment Google évalue-t-il vos backlinks ?

No comments

Les backlinks, appelés aussi liens entrants sont encore aujourd’hui un parmi les plus puissants atouts dans le marketing en ligne.

Pour cause, chaque lien qui pointe vers votre site internet donne de plus en plus d’autorité à ce dernier. Et plus votre site est autoritaire, plus Google le considère comme digne de confiance.

Ainsi, votre site web sera mieux positionné sur le moteur de recherche. Donc plus de visibilité et plus trafic.

Par ailleurs, pour assurer la fiabilité de vos backlinks, Google se base sur des critères précis. Ceci pour éviter que vous abuser de ces liens entrants pour mieux positionner votre site.

Certains SEO peuvent même identifier rapidement si un backlink est naturel ou spammy, mais Google les repère autrement.

Alors, voici 7 critères sur lesquelles Google se base pour évaluer les backlinks :

backlinks

1# Source d’autorité des backlinks

En général, si le domaine source pointant un lien vers votre site est d’autorité, ce lien amènera automatiquement de l’autorité vers votre site.

Ainsi, si un nouveau site, qui n’a pas encore beaucoup de lecteurs et de liens entrants, pointe un lien vers vous, cela ne vous apportera pas grand-chose.

D’autre part, si vous obtenez un backlink à partir d’une publication de qualité, ayant une bonne réputation en ligne, vous gagnerez largement plus de bénéfice grâce à ce lien.

Par ailleurs, obtenir des backlinks d’autorité est une tâche difficile, car ils ne sont pas tous à votre portée.

2# L’attribut Nofollow

En effet, Google vous permet de baliser certains liens dans le code HTML de la balise <a>  avec “rel = nofollow“ pour indiquer que le lien ne devrait pas être analysé ni perçu comme un moyen pour donner de l’autorité.

Ce technique est courant pour les éditeurs afin d’éviter que les liens sortants vers des sources douteuses ne nuisent pas leur autorité.

Vous pouvez aussi placer un attribut nofollow dans vos liens internes et sortants pour que ceux-ci ne puissent pas transmettre de l’autorité vers d’autres pages. Et que Google va l’ignorer évidemment.

Par contre, certaines études montrent que les liens en nofollow ne sont pas toujours ignorés par Google. Et avoir plusieurs liens nofollow peut donc affecter le positionnement de votre site dans les résultats de recherche.

3# Pertinence de la source

Actuellement, il est prouvé que la pertinence de votre source de backlinks est un des facteurs que Google prend en compte pour évaluer vos liens entrants.

En effet, si vous éditez un blog concernant la fabrication de hamburgers, vous ne devrez pas le lier avec une page d’un avocat de la défense militaire, car il n’y aurait aucune cohérence. Cependant, si vous le liez à un site qui parle de comment trouver les meilleurs ingrédients pour votre restaurant, ce serait plus logique.

Ce que vous devrez chercher est donc un lien logique et fait sens pour vos lecteurs.

4# Pertinence contextuelle

Google évalue aussi les textes entourant votre lien, car ils servent de pertinence contextuelle pour la page de destination du lien. Le contexte permet à Google de déterminer comment le lien se rapporte dans le contenu source.

5# Texte d’ancre

Le texte d’ancre est le texte des liens qui pointent vers un site internet et Google le prend aussi en compte pour son évaluation.

Avant le lancement de l’algorithme Google Pingouin, la mise en place d’un texte d’ancre reflétant le mot-clé exact de la page liée était considérée comme le meilleur moyen de se classer dans les résultats de recherche.

Actuellement, le texte d’ancre est toujours un des facteurs principaux pour déterminer la pertinence de la page liée, mais son utilisation devient différente.

En effet, Google essaie d’éviter tout abus de texte d’ancrage qui contient des mots-clés concurrentiels.

De ce fait, il est important que votre lien d’ancrage soit naturel et journalistique, et ne soit pas riche en mots-clés.

Alors, pour donner de l’autorité à votre page liée, focalisez-vous sur la pertinence contextuelle et la source que sur le texte d’ancrage.

6# Destination du backlinks

Google analyse aussi la page de destination, en d’autres termes la page vers laquelle les backlinks pointe. En effet, cette page de destination doit être un élément qui donne plus de valeur pour les lecteurs de l’article source.

Google examine alors l’ensemble de la qualité de la page de destination (titre, contenu, etc.) pour déterminer la pertinence de cette dernière et ainsi, son utilité.

7# Diversité de lien ou backlink

En dernier, Google examine également la diversité de vos liens entrants. Selon des études, Google regarde particulièrement la diversité du domaine, c’est-à-dire le nombre de noms de domaine uniques qui pointent un lien vers vous.

En effet, il vous est plus bénéfique d’obtenir 5 backlinks venant de 5 éditeurs différents que 5 backlinks venant d’un seul éditeur.

Une diversité de lien entrant vous permet d’acquérir plus d’autorité et cela peut amener une page particulière de votre site à obtenir un meilleur positionnement dans les résultats de recherche.

Par contre, si vous recevez beaucoup de lien venant d’un unique nom de domaine ou aussi beaucoup de backlinks en seulement peu de temps, Google pourrait les juger comme artificiels et spammy.

C’est pourquoi il est toujours nécessaire de diversifier tous les aspects du backlinks (texte d’ancre, source du lien, URL de destination …).

Si cet article vous a plu, vous pouvez télécharger notre livre blanc sur le référencement. En cas de souci, vous pouvez faire appel à notre service d’expert SEO.

achillesComment Google évalue-t-il vos backlinks ?
read more

AMP : c’est quoi et pourquoi l’utiliser ?

No comments

L’AMP est une technologie proposée par Google, accessible à tous pour améliorer l’expérience utilisateur sur les appareils mobiles.

Actuellement, les mobinautes comptent plus que les internautes en nombre, ce qui a permis à l’AMP de prendre davantage d’importance sur le web. En effet, en parallèle avec l’évolution des moyens de transport, ainsi que le besoin constant des internautes en termes de contenus, les éditeurs sont obligés à revoir leurs dispositifs web surtout avec l’AMP.

AMP : c’est quoi ?

L’AMP est une technologie qui a pour fonction d’améliorer le temps de chargement des pages web mobiles aussi sur iOS que sur Android 4.0 jusqu’à moins d’une seconde. Si la page est valide AMP, il y a un badge, en forme d’éclair sur fond gris, qui vient l’indiquer dans les snippets. Il se peut aussi qu’un carroussel dédié aux contenus AMP associé à la recherche s’affiche.

D’autre part, la technologie AMP se constitue de trois parties distinctes :
– AMP HTML5 : une version HTML5, 6 fois plus légère que la version standard pour assurer une performance fiable.
– AMP Javascript : une bibliothèque Javascript optimisée pour rendre les pages plus rapides
– CDN (content delivery network) : plusieurs data centers partout dans le monde

Quels avantages offre l’AMP ?

AMP

Pour les médias

Les éditeurs de contenus réguliers sur le Net sont les principaux utilisateurs de l’AMP. Pour cause, cet outil tient une place importante pour augmenter votre taux de trafic. Il permet aussi de réduire le temps de chargement de vos pages et permet aussi d’augmenter le nombre de visiteurs uniques par mois.

Pour les e-commerçants

Pour les sites e-commerce, l’installation de l’AMP peut aussi être l’un des facteurs pour augmenter le taux de conversion.

Installer AMP sur votre site internet

Si vous utilisez des CMS (Content Management System), comme WodrPress, Drupal ou Joomla, il est important que vous installiez un plug-in AMP.

Dans le cas contraire, vous devez créer en amont des templates adaptés AMP. Ensuite, vous devrez montre à Google votre URL canonique et attendre son robot de crawler les pages concernées.

Avant d’indexer vos pages AMP à Google, vous devez au préalable effectuer quelques vérifications afin que vos pages soient validées. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des outils tels que la Search Console, AMP validator et Extension chrome.

Les opinions sur l’AMP sont très partagées

Nombreux sont en faveur de l’AMP, comme La Fabrique qui affirment qu’installer l’AMP est indispensable dans le markéting web.

D’autre part, d’autres pensent que cet outil présente un risque de dépendance pour les markéteurs qui sont toujours en quête de plus en plus de rapidité.

L’avenir de l’AMP

Au début, l’outil AMP était principalement dédié pour les sites des médias. Actuellement, il commence à prendre du terrain sur les sites e-commerce afin de devenir un outil incontournable pour tous les acteurs du web.

La mise en place de cet outil est aussi la façon pour Google de répondre au mobile first.
D’autre part, des rumeurs se lancent stipulant que l’AMP entrerait comme un des critères pour le SEO.

Si vous avez du mal à mettre en place votre stratégie SEO, contacter notre équipe d’experts SEO pour vous aider.

achillesAMP : c’est quoi et pourquoi l’utiliser ?
read more

La stratégie de contenu et le référencement mobile et web

No comments

Pour avoir une stratégie éditoriale efficace, il vous est nécessaire d’adopter une stratégie de contenu pour référencer naturellement votre site.

Quel est l’objectif de la stratégie de contenu pour le référencement ?

Le principal objectif de cette formation est d’offrir à tous les responsables du contenu ainsi que du référencement d’un site ou d’une page, comme les chargés de contenus, rédacteurs, référenceurs, marketeurs … les meilleures méthodes pour mettre en place correctement et efficacement une stratégie éditoriale.

Pour attendre votre objectif, il est fondamental de passer par 2 étapes cruciales :

  • Les statistiques de trafic : analyser les données et améliorer votre offre de contenu et votre taux de conversion
  • La stratégie de contenu pour le référencement naturel : réaliser un audit du contenu, produire du contenu, mesurer son impact …

Optimisation du contenu pour le web mobile : pourquoi ?

Actuellement, près de 95% des internautes ont déjà réalisé une recherche géolocalisée depuis leur Smartphone. Il est donc nécessaire que votre site soit opérationnel sur un appareil mobile, d’où l’importance de l’optimisation de votre contenu pour le web mobile.

                Les particularités du web mobile

Sur mobile, il est toujours nécessaire de vous rapprocher de vos clients en mettant en place les boutons de partages ainsi que la possibilité de vous suivre sur les réseaux sociaux à partir de leur appareil mobile.

La patience des utilisateurs qui utilisent des Smartphones pour naviguer sur internet est un peu plus courte que celle des utilisateurs de desktops. Il est donc nécessaire que vous leur montrer directement les informations qu’ils recherchent.

De ce fait, ils seront plus à l’aise à visiter votre site. Les boutons call-to-action sont une des méthodes que vous pourrez utiliser. Vous pouvez aussi mettre en valeur des informations de géolocalisation selon la localisation du mobinaute.

                Les limites et les avantages du web mobile

En effet, comme les appareils mobiles sont de petite taille, on doit donc faire face à des contraintes matérielles, comme la taille de l’écran, des formats inaccessibles ou la diversité de navigateurs. En plus, les appareils mobiles sont aussi connus pour avoir une bande passante lente en termes de réseau.

Ce sont des machines d’une importance capitale pour générer des ventes impulsives de la part des mobinautes, ce qui est un avantage pour les marketeurs.

Alors, pour répondre aux besoins du public et pour avoir un avantage par rapport à vos concurrents, vous devez avoir un site qui fonctionne correctement sur les appareils mobiles.

              L’importance du Web Analytics

Par exemple, à l’aide du web Analytics, vous pouvez mesurer et analyser le taux de rebond sur un mot-clé précis. À partir des résultats, vous pouvez vous orienter vers des opportunités ou une amélioration.

Pour analyser vos données efficacement, il faut que vous preniez en compte l’ensemble des indicateurs : visiteurs, temps de visite, taux de sortie, taux de conversion, taux de rebond …

Après l’analyse, vous pouvez vous lancer vers un changement de structure, l’amélioration de l’interface de votre site ou autre si nécessaire.

stratégie de contenu

Stratégie de contenu

Le but de cette stratégie est de vous aider dans votre stratégie éditoriale pour le référencement naturel de votre site.

La première étape est de définir votre stratégie. Il faut passer par des questionnements qui sont particulièrement importants pour la suite de votre stratégie. On parle ici de matrice SWOT. Quelques une de ces questions sont les suivantes :

  • Quelle est la stratégie de votre entreprise : produit, service, positionnement ?
  • Quels sont les objectifs de votre site ?
  • Quelles sont vos cibles ?
  • Quelle est votre stratégie de communication ?
  • Quels sont les moyens : ressources, budget, temps ?

En fonction de vos cibles et les objectifs de votre entreprise, vous pouvez établir votre stratégie de communication pour être de plus en plus proche des internautes.

Une fois que tout est mis en place, il existe 3 solutions à développer :

Adapter votre site sur les appareils mobiles (responsive design)

  • Enlever certains éléments
  • Repenser la mise en page
  • Adapter la typographie et les images

Créer un nouveau site pour mobiles

  • La géolocalisation attachée à l’offre
  • Contenu répondant à un besoin rapidement
  • Avantage : moins cher qu’une application mobile

Développer une application mobile

  • Inconvénient : nécessité du service online

Quelques astuces pour améliorer la version mobile de votre site

  • Privilégier les taches récurrentes
  • Éviter la redondance et éliminer le superflu
  • Améliorer la géolocalisation

Intégrer le référencement dans votre stratégie éditoriale

Toutes les techniques de référencement utilisées sur les ordinateurs sont valables sur les appareils mobiles, mais à quelques différences près :

stratégie de contenu

Les mots-clés

  • Pour positionner votre site plus haut dans les résultats de recherche sur les appareils mobiles, les mots-clés utilisés ne sont pas forcement identique que sur les desktops.
  • Sur mobile, l’utilisation de mots-clés longue traîne présente plus d’avantages
  • Il est nécessaire aussi de savoir que sur mobile, les internautes utilisent surtout des verbes d’action pour réaliser leur requête.

Optimisation de contenu

Il est nécessaire de mettre au point la longueur de votre page. Ensuite, vous devez mettre l’accent sur le titre qui doit être court, informatif, mais qui doit aussi contenir les mots-clés.

Il est aussi important de travailler votre netlinking : le nombre et la qualité des liens sortants.

Il faut aussi que vous mettiez en place des images pour améliorer la structuration de votre contenu et n’oubliiez pas de mettre le texte alternatif ALT et de faire attention aux dimensions des images.

Enfin, les balises Title et méta description doivent être aussi informatif avec des mots-clés et veillez à ce que les mots-clés soient uniques pour chaque page.

Améliorer la visibilité dans les SERPs

  • Ajouter les rich snippets dans votre stratégie de visibilité web
  • Améliorer votre contenu au-dessus de la ligne de flottaison pour attirer et saisir l’attention de l’utilisateur

Le netlinking

Sur ce point, vous devez faire attention en évitant d’acheter des liens, des pages partenaires, des logiciels de création de liens ou des fermes de liens, car cela risque de compromettre votre référencement ainsi que votre stratégie éditoriale.

Quelques astuces pour enrichir votre stratégie éditoriale

Pour pouvoir enrichir votre stratégie éditoriale, vous pouvez utiliser ces quelques astuces :

  • Examiner les mots-clés et expressions qui ont permis aux internautes d’atteindre votre site
  • Trouver des sujets pertinents à partir des forums, Google Trends ou les réseaux sociaux
  • Regarder les demandes dans les commentaires
  • Vous devez établir une ligne éditoriale ainsi qu’un calendrier éditorial.
  • Examiner les données du web Analytics : regarder les pages populaires et à partir de celles-ci, adapter la stratégie utilisée pour les autres pages.
  • Évaluer les statistiques et en déduire le comportement et les besoins des internautes. De ce fait, vous pouvez orienter votre stratégie éditoriale.

Si vous souhaitez de l’aide pour mettre en place votre stratégie éditoriale. Notre équipe est à votre disposition pour pouvoir enrichir votre stratégie!

achillesLa stratégie de contenu et le référencement mobile et web
read more

Comment établir une stratégie éditoriale efficace ?

No comments

Actuellement, face à la concurrence et les filtres Google, il semble très difficile de réaliser un site performant. Pourtant, il s’agit tout simplement d’une question de contenu. En effet, c’est en élaborant une stratégie éditoriale efficace que vous allez surpasser vos concurrents tout en respectant les consigne de Google.

Cet article va vous montrer les étapes à suivre pour construire votre stratégie éditoriale.

Première étape : réaliser un audit de l’existant

Pour cela, il faut d’abord que votre contenu soit pour vos clients que pour les moteurs de recherche. Le but est de satisfaire vos visiteurs pour éviter d’augmenter le taux de rebond de votre site. Pour ce faire, il est nécessaire que vous mettiez au point quelques problématiques :

  • Structurez vos pages afin de présenter vos objectifs clairement.
  • Améliorez votre référencement naturel en assurant que votre contenu répond à la requête des internautes.
  • Assurez-vous que vos messages publicitaires soient capables de montrer à vos clients la valeur ainsi que l’activité de votre entreprise.
  • Enfin, réduisez votre taux de rebond en optimisant le contenu de votre page d’accueil pour que ce dernier soit pertinent pour les utilisateurs.

contenu de qualitéDeuxième étape : rédiger des contenus de qualité

Une page d’accueil de qualité, en soignant l’ergonomie éditoriale, permet de faciliter la recherche des lecteurs. En effet, avoir une structure bien visible permet aux internautes de se faufiler à travers vos pages, à condition que votre page d’accueil lui montre qu’ils sont au bon endroit. Si le thème de votre site convient à la recherche de l’internaute, il cherchera à trouver des réponses précises dans ce dernier. Dans ce cas, vous devez utiliser un mot-clé différent pour chacune de vos pages afin que votre activité soit facilement identifiable et compréhensible.

Troisième étape : créer une cohérence éditoriale

Avant de se lancer dans cette étape, il est essentiel au préalable que vous définissiez votre audience cible. Et à partir de cette audience, vous adaptez vos contenus en termes d’organisation et de langage.

Il est important d’éviter toutes sortes de phrases qui portent des sens lourdes pour favoriser l’expérience utilisateur.

Par ailleurs, la cohérence éditoriale se base aussi sur les vocabulaires, la syntaxe ainsi que le ton que vous utilisez.

Quatrième étape : optimiser votre contenu pour le référencement

Arriver à cette étape, il est important de se tourner vers vos contenus éditoriaux pour le référencement de votre site. Outre la rédaction pour votre public cible, il faut aussi prendre en compte les moteurs de recherche.

Pour ce, vous pouvez utiliser un outil comme 1.fr pour récolter tout le champ lexical qui tourne autour de votre mot-clé principal. De ce fait, Google va comprendre votre thématique et le proposera à la requête ciblée.

Par ailleurs, il ne faut pas non plus oublier les techniques de base :

  • Optimiser vos balises title et méta description
  • Structurer vos textes avec des titres h1, h2, h3
  • Mettez en place le maillage interne de vos pages

Cinquième étape : rédiger un cocon sémantique

Le cocon sémantique est un ensemble d’algorithmes et de mathématique qui sert à bien organiser votre site internet. L’objectif de cette technique est d’améliorer le référencement naturel de votre site en rendant vos mots-clés ainsi que vos thématiques plus pertinents. En d’autres termes, le moteur de recherche Google aura une meilleure compréhension de votre activité en déterminant la thématique de vos contenus.

Si cet article vous a plus, je vous invite à contacter notre agence marketing.

achillesComment établir une stratégie éditoriale efficace ?
read more

Ancien contenu : supprimer ou optimiser

No comments

Après une longue période, la plupart des webmasters se posent tous une question sur les anciens contenus : dois-je le supprimer ou l’améliorer afin d’optimiser son référencement ?

Dans la stratégie de gestion du contenu, les deux solutions sont complètement contradictoires concernant les anciens contenus. Un problème se pose alors sur ceux qui sont considérés comme de faibles qualités.

Pour Gary Illyes de chez Google, il opte plutôt pour l’optimisation du contenu que de le supprimer. Par contre, il admet qu’il y a certains contenus qui sont presque impossibles de les améliorer. Dernièrement, il a même affirmé que la suppression d’un ancien contenu ne contribue pas du tout à l’amélioration du référencement du site.

John Mueller de chez Google a aussi une idée similaire à celle de Gary Illyes.

Comment améliorer les anciens contenus est la meilleure approche

amélioration des anciens contenusDans un hangouts, John Mueller affirme qu’il n’y a rien de mieux que d’améliorer les anciens contenus. Il explique ensuite que si le contenu peut être amélioré, cela veut simplement dire qu’il présente un certain potentiel pour votre site et pour le Web.

Il assure aussi que la plupart des ingénieurs qui s’occupent de la qualité chez Google sont d’accord sur ce point, pour ne pas dire tous. Il ajoute encore que l’amélioration apportée sur le contenu ne fera que donner plus de valeur à votre site internet.

Dans certains cas, il est préférable de les supprimer

Dans certaines situations, il est parfois impossible d’apporter une amélioration sur un contenu ou parfois, il y a une possibilité, mais cela demande trop de travail. Dans ce cas précis, il est préférable d’opter pour la suppression du contenu. Pour ce faire, vous pouvez faire le nettoyage avec Noindex ou aussi avec une erreur 404.

Mais après, John Mueller a insisté sur le fait que la meilleure option est toujours l’amélioration si cela est encore possible.

achillesAncien contenu : supprimer ou optimiser
read more

Pourquoi réaliser un Audit SEO?

No comments

En voici quelques bonnes raisons d’effectuer un audit SEO :

Vous avez un site internet qui parait efficace, mais avec un faible Trafic, et le taux de rebond est considérable, c’est-à-dire, les utilisateurs quittent rapidement le site.

Vous avez un trafic notable, mais la conversion en vente est faible

Cet article va vous permettre de réaliser un audit SEO complet de votre site afin de booster les clics ainsi que les ventes. Mais avant de se plonger dans l’analyse, il est fondamental de mettre à point vos objectifs par rapport à votre site :
– Booster de 50% le trafic organique du site en 6 mois
– Multiplier de 5 fois les liens entrants des autres domaines
– Accroitre de 30% le trafic web du site
– Élever de 80% la conversion en vente

1- Examen de Mots-clés

Cet examen consiste à analyser la pertinence des mots-clés choisis et d’en déduire la faisabilité de ceux-ci.

audit SEO
Faire le bon choix de mots-clés

La plupart des nouveaux webmarketeurs utilisent des mots-clés trop prétentieux pour classer leur site. En effet, leur choix est trop concurrentiel, car les concurrents sont déjà des experts dans le domaine.

Afin d’avoir les mots-clés parfaits pour un référencement naturel, vous pouvez utiliser des outils d’analyse comme AdWords ou Google Trend. Et pour s’assurer de la faisabilité de vos mots-clés, choisissez des termes assez longs, au moins 4 mots. Ainsi, vos chances d’être bien positionné et la probabilité de conversion en achat de votre site sont plus grandes. Ici, on parle de longue traine de mots-clés.

Par ailleurs, il est fortement recommandé de rénover la stratégie de mots-clés tous les trimestres surtout pour les entreprises qui adoptent le référencement payant.

Comment faire le bon choix

Premièrement, il faut se référer sur un ensemble de mots-clés assez longs de 10 à 50 mots, selon vos budgets. Ensuite, analysez la pertinence de vos mots-clés pour Google et le positionnement de votre site.

Faire le choix des bons mots-clés serait un atout favorable, mais rassurez-vous que ces derniers sont en parfait accord avec le thème de votre objectif.

2- Étudier la concurrence

Le but de celle-ci est de déterminer votre place parmi vos concurrents.

audit SEO

Premièrement, à l’aide de l’outil Moz, que vous devriez installer sur votre navigateur, vous pouvez analysez le DA (Autorité de Domaine) et le PA (Autorité de Page classée) des 10 premiers résultats classés dans le résultat de recherche.

Ensuite, si vous avez un DA à environ 30 et le top 10 de vos concurrents inférieur à 40, vous avez une possibilité d’apparaitre au top 10. Ainsi, vous pouvez garder vos mots-clés.

En outre, si vous venez d’entrer dans le domaine, vous avez votre chance si vos concurrents ont un DA inférieur de 25 à 30. Par contre, si le DA du top 10 est de 40 à 50, il vous faut envisager de trouver de nouveaux mots-clés.

3- Audit technique du site

Pour cette analyse, l’objectif est de déterminer les éléments qui bloquent le référencement du site. L’outil à utiliser de préférence est le Screaming Frog SEO Spider.

audit SEO
Afin de trouver les bons éléments, il est nécessaire de vérifier ces points en particulier :

– La vitesse de chargement du site devrait être aux alentours de 1 seconde, mais elle ne doit pas dépasser 3 secondes. Au-dessus de cette limite, vous devriez l’optimiser par Pingdom ou Google’s website speed tool.
– Votre site doit être responsive, c’est-à-dire, le site doit être adapté pour tout type d’appareil. Pour le tester, utilisez Google’s mobile friendly check.
– Éviter la cannibalisation de mots-clés : ce terme explique que sur un même site, il existe deux pages qui se basent sur les mêmes mots-clés. Par conséquent, Google a une difficulté sur laquelle des deux pages il doit afficher lors d’une requête. Donc, afin de régler ce problème, vous devriez faire le choix vous-même la page canonique en remplaçant les mots-clés de l’autre page.
– Les redirections : vous devrez à tout prix éviter les redirections 302. Dans le cas contraire, il faut les transformer en redirections permanentes 301 et interrompre les redirections 301 successives.
– Indexation : il vous est nécessaire d’avoir plusieurs pages référencées, car cela peut augmenter considérablement le trafic organique de votre site. En cas de soucis, corrigez le fichier « robots.txt ».
– Il est aussi fondamental de s’assurer que le fichier Sitempas existe, sinon il faut le recréer grâce au Plugin XML Sitemap ou par WordPress SEO si votre site marche via WordPress.
– « site Search » : afin de dénombrer les pages référencées de votre site, vous devriez passer celui-ci sur Google en tapant « site : votresite.com » en remplaçant le votresite.com par l’adresse de votre site.
– Vous devriez vous assurer aussi qu’à l’intérieur de votre site, rien n’a été dupliqué.
– Il vous est strictement nécessaire d’éviter les Erreurs 404
– le doit avoir une architecture aussi parfaite pour les internautes que pour le moteur de recherche Google.
– Les URLs doivent avoir une bonne structure, c’est-à-dire, SEO-friendly (ui contiennent des mots-clés)
– Les nombres de mots-clés dans les URLs doit être limité afin d’éviter une sur-optimisation des URLs
– Maillage interne : chaque texte d’ancre doit contenir un mot-clé exact tout en évitant une sur-optimisation

4- Étude des pages

Avant de procédé, il est recommandé d’avoir du contenu bien à vous. Ensuite, vérifiez ces points :

– Dans la balise Title ainsi que les Méta Description, il doit y avoir un mot-clé
– La première phrase du premier paragraphe doit contenir le mot-clé
– L’URL doit être « SEO Friendly »
– Dans le paramètre ALT de la première image du contenu doit aussi y avoir le mot-clé
– Enfin, la dernière phrase du dernier paragraphe doit contenir le mot-clé

5- Étude du contenu

Il ne suffit pas d’avoir un bon référenceur pour positionner votre site. Le contenu joue aussi un rôle majeur dans le référencement du site. De ce fait, le contenu doit :

– Être informatif
– Être plus original et créatif vis-à-vis de ceux des concurrents
– L’éditeur doit s’impliquer dans le texte en utilisant les « vous » et « votre »
– Être inspiré de faits réels
– Assez long, au moins 2000 caractères
– Ne pas avoir des liens rompus
– Avoir le moins de publicité possible
– L’éditeur doit avoir le contrôle des spams inquiétants venant des commentaires

6- Étude de l’UX (eXpérience Utilisateur)

À partir de Google Analytics, vous pouvez mesurer l’audience de votre site : le nombre de visiteurs et la durée de passage.
Ensuite, l’outil vous donne aussi des informations sur les pages où les internautes quittent votre site. De ce fait, vous pouvez examiner le pourquoi et comment y remédier. Enfin, votre réputation sur les réseaux sociaux est aussi mesurée par cet outil.

7- Étude des liens

Avoir recours aux bons liens entrants peut vraiment changer le classement de votre site internet. L’analyse de ces liens peut se faire grâce à Ahrefs, Majestic, Open Site Explorer ou Google Search Console.

La pertinence des liens est un agent important. Par ailleurs, il n’est pas fondamental que tous les liens le soient. Par contre, il faut que la majorité le soit. Ensuite, il faut vérifier la crédibilité des liens. Il est aussi nécessaire de diversifier les liens utilisés pour avoir un profil de liens naturel. En outre, une dispersion de textes d’ancre est aussi efficace dans le référencement web. Et concernant les liens entrants, il faut avoir une vitesse stable de propagation.

8- Étude des citations

Cette analyse est plus importante dans les domaines de recherches locales. En effet, une bonne exploitation des citations aidera surement votre classement dans les Pack Local.

Pour effectuer l’analyse, il faut vérifier la cohérence des NAP-A (Nom, Adresse, Téléphone et Adresse du site). Il est fondamental que toutes ces citations soient le même sur chaque formulaire de renseignement que vous avez rempli. Pour l’analyser, vous pouvez avoir recours à Moz Local, Yext ou Bright Local.

Le deuxième point à vérifier est les annuaires inexploités. Vous pouvez ainsi enregistrer votre entreprise dans les annuaires qui ne sont pas encore très utilisés par les concurrents. Et pour trouver ces annuaires, usez des dispositifs comme Bright Local’s Citation Tracker, White Spark, Moz Local ou Yext.

Si cet article vous a plu vous pouvez télécharger notre livre blanc sur le référencement ou contacter notre équipe d’experts SEO si vous avez besoin d’aide

achillesPourquoi réaliser un Audit SEO?
read more